17
décembre 2018

Paca : l'EPF Paca carbure à plein régime

Acteurs
Outils
TAILLE DU TEXTE
Avec 137 M€ d’acquisitions et 85 M€ de cessions enregistrés depuis le début de l’année, l'EPF Paca aura explosé les compteurs en 2018. "Un niveau historique" salué par Nicolas Isnard, le maire (LR) de Salon-de-Provence, qui préside l'établissement public foncier. "222 M€ de chiffre d’affaires, c’est un record pour un EPF en France", se félicite Claude Bertolino, la directrice. Le chiffre de 137 M€ d’achats répartis au fil de 190 actes constitue un plafond difficilement dépassable : "nous sommes au taquet", reconnaît cette dernière. Accélération aussi sur le front des cessions. En quatre ans, l'EPF a vu le montant des signatures d’actes doubler (de 42 M€ en 2014, à 85 M€ en 2018). Un niveau en ligne avec les objectifs de son programme pluriannuel d’intervention (PPI 2016-2020). Ces ventes devraient permettre la construction d’environ 3 000 logements, dont 60 % de logements sociaux, soit près de 15 % de la production sociale de la région Paca en 2018.Malgré cette montée en régime, l’EPF conserve encore quelques marges de manœuvre financières : "nous avons encore 30 M€ de trésorerie, dont 23 M€ de fonds SRU fléchés vers les opérations de construction (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

UI Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100