16
septembre 2019

Traits Urbains n°105
Les mobilités douces au cœur des stratégies urbaines

Imprimer
Prix :

Remise TTC :
TTC : 25,00 €
HT : 24,49 €

Dialogues

Il en faut et il en faudrait encore, du dialogue, pour généraliser le partage de l’espace public entre les différents modes doux de déplacement et entre ceux-ci et les transports motorisés individuels et collectifs ! Notre dossier parle davantage de juxtaposition, de voisinage, de séquençage des fonctions dans un domaine, il est vrai, complexe et en évolution rapide. Il reviendra aux futures Autorités organisatrices de la mobilité (AOM) d’encourager ce dialogue, chose particulièrement difficile lorsqu’il s’agit de pratiques individuelles. Une forme très aboutie de dialogue se développe depuis près de dix ans de part et d’autre de la frontière franco-germano-suisse, sous la forme d’une IBA. Un dialogue déjà enclenché à travers le projet d’agglomération de l’Eurodistrict trinational de Bâle ; et nourri par la mise en œuvre de nombreux projets urbains. Travailler ensemble sur l’opérationnel aide à vaincre les incompréhensions. Une décennie s’est également écoulée depuis l’émergence d’Euralens, où nous opérons un retour dans notre rubrique « La ville vécue » – et dont les initiateurs se réfèrent à l’expérience des IBA. Là encore, l’envie d’agir est manifeste et produit un effet d’entraînement ; la concrétisation des projets peut aider à convaincre les habitants que les promesses seront tenues et que la mobilisation des énergies est utile. Mais le succès est encore fragile, et le dialogue aussi.

Marie-Christine Vatov, rédactrice en chef 


Parution : 25 juillet 2019

Vous pouvez commander le n° en ligne ou bien imprimer cette page et nous la retourner avec vos coordonnées et un chèque bancaire de 28 euros (25 euros + 3 euros de frais de port) à l'ordre de la société INNOVAPRESSE à l'adresse :

INNOVAPRESSE - SERVICE ABONNEMENTS
5, rue Saulnier
75009 PARIS

 

Mon panier

 x 

Panier Vide