17
décembre 2018

Les notaires franciliens veulent devenir ceux du Grand Paris

Grand Paris
Outils
TAILLE DU TEXTE
Sur la base du volontariat, les notaires de Paris et d’Ile-de-France peuvent dès maintenant se dirent du Grand Paris. "Nous ne sommes pas une organisation politique, nous souhaitons harmoniser nos pratiques et mutualiser nos efforts sur un territoire qui a une vitalité propre et se développe", explique Bertrand Savouré, président de la chambre des notaires de Paris–Ile-de-France. Trois ans après la loi pour la croissance et l’activité (ou loi Macron), qui a ouvert à la concurrence une profession très verrouillée, les notaires de la région parisienne ont décidé de proposer à leur confrères de se regrouper sous une nouvelle identité pour devenir "un acteur majeur de l’attractivité économique, sociétale et environnementale d’un territoire en plein développement". Selon un sondage Ifop mené pour l’occasion auprès de 1 508 Franciliens, le Grand Paris fait désormais l’objet d’une appropriation croissante de leur part. 81 % des personnes interrogées estiment que le Grand Paris aura des conséquences positives pour la petite couronne, 80 % pour Paris, 77 % pour la grande couronne et 71 % pour la commune où ils habitent. Les notaires estiment avoir un rôle important à jouer (60 % des Franciliens (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE