18
octobre 2018

Les bailleurs sociaux au défi de "l’injonction paradoxale"

Habitat
Outils
TAILLE DU TEXTE
20 ans après, Marseille accueille la 79e édition du congrès de l’Union sociale pour l’habitat (USH), du 9 au 11 octobre, au Parc Chanot. Un retour attendu avec impatience par les acteurs locaux du logement social qui tentent contre vents et marées de plaider la cause du logement pour tous dans une région qui détient le triste record de communes soumises à l’article 55 de la loi SRU (40 % des communes carencées du pays sont en Provence-Alpes-Côte d’Azur et le parc social régional représente 12 % du parc de résidences principales). "Au début des années 2000, la production annuelle se trainait lamentablement avec 3 000 logements ; ce chiffre contraste avec les 12 600 logements agréés en 2016, record historique", observe Bernard Oliver, président de l’association régionale des HLM Paca-Corse. Mais cette relance s’essouffle. En 2017, la production en Paca s’est repliée de - 18 % (10 400 unités). Et pour 2018, les indicateurs montrent que la barre symbolique des 10 000 logements ne sera pas dépassée. Les causes de ce recul sont connues : RLS, hausse de la TVA sur les travaux, hausse de la contribution à la CGLLS... Une potion amère qui casse l’élan des organismes. "Le gouvernement nous a rogné les ailes. Le (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE