16
septembre 2019

La Société de la Tour Eiffel cède ses actifs non stratégiques

Bureaux
Outils
TAILLE DU TEXTE
La fusion-absorption d’Affine par la Société de la Tour Eiffel, qui a pris effet le 28 septembre 2018, a, comme prévu, eu un impact sur les résultats semestriels de la STE, dont le patrimoine est aujourd’hui évalué à 1,8 Md€ (800 000 m2). Objectifs à moyen terme, selon Thomas Georgeon, directeur général : 100 % de bureaux, répartis entre Grand Paris (80 %) et régions (20 %). D’où les 189 M€ de cessions d’actifs non stratégiques enregistrées entre le 1er janvier et le 30 juin : "principalement des bureaux situés en dehors des implantations ciblées" ou des "actifs logistiques ou commerciaux". Sur la même période, le groupe a réalisé deux acquisitions pour 23 M€ : un ensemble de quatre immeubles de bureaux au sein du parc de Nanterre Seine, soit 10 000 m2 supplémentaires (+ 1,4 M€ de loyer annuel) ; un actif de 1 160 m2 dans le parc des Aygalades, à Marseille (+0,1 M€ de loyer annuel). Au cours du dernier semestre, les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3