14
octobre 2019

Apsys n'est pas là pour faire des "coups"

Commerces
Outils
TAILLE DU TEXTE
D’abord un développement en Pologne, puis en France. Des projets emblématiques, dont Beaugrenelle. Créé en 1996 par Maurice Bansay, Apsys, qui se dit artisan de la ville, a pour objectif de "redonner vie" à des quartiers, comme il tente de le faire à travers l’opération Bordeaux Saint-Jean, en mixant les usages. Le bruit de la circulation, au 19 avenue Kléber, couvre parfois le son de la voix d’un Maurice Bansay imperturbable. Il est 13h15, en ce mercredi 3 juillet – "une période charnière pour tous les acteurs de la profession" -, et une simple question, en guise d’introduction, a suffi pour lancer cet orateur hors pair, telle une pièce dans un jukebox : "pourquoi avoir créé Apsys en 1996 ?" Cet ancien du groupe Trema – "un jour, j’ai voulu reprendre ma liberté" – se plaît à n’éluder aucun détail, comme si toute sa carrière en dépendait. A dire vrai, il ne serait peut-être pas ici, à deux pas de l’Arc de Triomphe, si Jean-Pierre (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

Bannière cp 2016 3