18
octobre 2018

"Les consommateurs changent, les commerçants s’adaptent, mais les centres commerciaux évoluent peu"

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Au son de sa voix, une pointe d’agacement. D’où son introduction, "un peu à contre-courant" selon lui, à la tribune du Siec Evolution by CNCC, le 2 octobre, à la Maison de la Chimie (Paris 7e). François Feijoo, président de Procos, s’en explique : "la fréquentation des magasins en centres commerciaux est en baisse depuis cinq ans maintenant (- 5 % par an en moyenne, selon l’observatoire Procos-Stackr, ndlr)". Et le chef de file de la fédération pour la promotion du commerce spécialisé d’ajouter : "aujourd’hui, nous n’avons de cesse de parler de la fameuse expérience client. Seulement, les commerçants souffrent d’une hausse des coûts d’exploitation, c’est un fait". Une vision expliquée plus en détails dans une tribune publiée le même jour et co-signée avec Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos, dont l’accroche se veut sans équivoque : "en l’absence d’une vraie réaction de la part des propriétaires et des gestionnaires des centres, le modèle est voué à se dégrader rapidement, d’autant que les alternatives aux centres commerciaux ne cessent de se développer (e-commerce, réseaux sociaux, lieux de flux, retail park, nouveaux quartiers, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE