17
décembre 2018

Simplifier l'immobilier d'entreprise, l'objectif de l'Orie

Immobilier
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 21 novembre, à Paris, les membres de l’Observatoire de l’immobilier d’entreprise en Ile-de-France (Orie) ont présenté dix propositions de mesures de simplification relatives au tertiaire. "Un vœu pieux, peut-être, mais il faut avoir la volonté de faire bouger les lignes", disent-ils. Ils ont tous en tête ce permis de construire qui, "il y a 40 ans", selon Olivier de la Roussière, président de Vinci Immobilier, "tenait sur une page et demie". Sans forcément s’en féliciter, "car cela a pu aboutir à des choses terribles en termes de constructions". Juste pour comparer avec la réalité actuelle, assurément complexe et "plus contrastée", commente Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade. "Les investisseurs internationaux, qui ont pour objectif de prendre des positions foncières en France, n’y comprennent parfois plus rien, ce qui entraîne quelques échecs", résume Alexandre Chirier, directeur du développement et de la promotion de l’Epamarne - Epafrance. D’où cette volonté de l’Orie de "rendre la fiscalité plus opérationnelle", "d’alléger les procédures d’autorisation", "d’améliorer les conditions d’instruction des permis de construire" et "de favoriser la modernisation du parc (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

LP Abonnement

EDITION SPECIALE - N°100

Pave TU100