Une étincelle

Editos
Outils
TAILLE DU TEXTE

Quelque 9 Md€ vont être investis dans le cadre d'un plan en faveur du logement des salariés les plus modestes a annoncé, jeudi 10 janvier, Action Logement (ex 1 % Logement). Les investissements doivent notamment concerner la rénovation énergétique (20 000 € maximum par foyer), la mobilité des salariés (une aide au déménagement de 1 000 €) ou encore des aides pour les travaux d’adaptation des logements au vieillissement, a expliqué Bruno Arcadipane, président de l’organisme, en précisant que cette somme "s'ajoutent aux 15 Md€ engagés par Action Logement dans le cadre de la Convention quinquennale signée avec l'Etat en 2018".

Au-delà de la somme très importante, c’est son financement qui est inédit dans le logement social. Traditionnellement, l’organisme paritaire bénéficie de financements avantageux de la part de l’Etat, via la Caisse des dépôts. Cette fois-ci, le plan serait financé en grande partie par le recours aux marchés financiers, une grande première. L'organisme "propose que 4 Md€ soient consacrés au financement de prêts bonifiés, que 3 Md€ soient réalisés sous forme d'engagement en fonds propres et 2 Md€ en subventions". Une aubaine pour le gouvernement qui cherche à réaliser des économies sur ses dépenses publiques, et qui pourrait inspirer d’autres acteurs du logement social si cette initiative s’avérait payante. Action Logement regroupe 65 bailleurs sociaux français, ce qui représente 20 % du parc total HLM et un million de logements sociaux et intermédiaires.