25
février 2020

Action Logement s'attaque à l'habitat indigne

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Même un peu souffrant, Bruno Arcadipane, président d’Action Logement, a tenu à mettre des mots sur le  déploiement opérationnel du septième axe du Plan d’investissement volontaire (PIV) – "dévoilé il y a un an, quasiment jour pour jour", se souvient-t-il -, consacré à la lutte contre l’habitat indigne et dégradé. "Initialement, cet axe ne figurait pas dans le plan", rappelle-t-il. "Seulement, il y a eu le drame de la rue d’Aubagne, à Marseille…". En a découlé la création d’un nouveau dispositif, baptisé Dignéo, dévoilé le 22 janvier dans les locaux du groupe et rattaché à la filiale Foncière Logement qui, d’ici 2022, investira plus de 650 M€, dont 300 M€ de ressources Action Logement, dans l’acquisition et la réhabilitation d’environ 3 000 logements dégradés, indignes, insalubres ou en péril dans les centres-villes. "Et cela, afin de restituer une offre de logements de qualité et de réintroduire une certaine mixité dans (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 109 VIENT DE PARAÎTRE