16
juillet 2020

Des prix en hausse malgré une "chute vertigineuse" du nombre de ventes

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
LPI-SeLoger a publié son baromètre portant sur le mois d’avril. Constat : si les prix des logements continuent leur hausse, notamment dans les grandes villes, le nombre de ventes a connu une "chute vertigineuse". Le prix du m2 signé moyen dans l’ancien s’est établi à 3 571 €, en hausse de 2,6 % sur 3 mois et de 5,2 % sur un an. Il reste supérieur dans les appartements (3 873 €/m2) que dans les maisons (3 248 €/m2), même si l’évolution est plus marquée pour la seconde typologie d’actif (+ 3,2 % sur 3 mois) que pour la première (+ 2,2 % sur 3 mois). Michel Mouillart, porte-parole du baromètre LPI-SeLoger, rappelle qu’"un tel rythme de progression des prix ne s’était pas observé depuis la fin de l’hiver 2012". La persistance de la hausse tient à deux facteurs, explique l’économiste. D’un côté, la chute de l’activité entraîne une raréfaction de l’offre et alimente les tensions sur les prix. D’autre (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 112 EST PARU !

Couv TU112