L'Epfif dresse sa feuille de route 2021-2025

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Réuni sous la présidence de Valérie Pécresse, le conseil d’administration de l’Etablissement public foncier d’Ile-de-France (Epfif) a fait le point sur les résultats de l’année 2020. L’occasion, pour la structure, d’adopter son programme pluriannuel d’intervention (PPI) 2021–2025. Côté résultats, d’abord, l’activité de l’établissement "n’a pas fléchi en dépit de la crise sanitaire et du report des élections municipales qui ont fortement impacté les mises en vente et les ventes de logement, ainsi que les activités tertiaires en 2020". Les cessions foncières de l’Epfif ont atteint 279 M€, en hausse de 23 % par rapport à l’exercice précédent, alors même que les opérateurs immobiliers "ne disposent actuellement que de très peu d’offres", fait valoir l’organisme. Une contraction du nombre de logements générés Pour autant, "le ralentissement généralisé d’activité a bien eu un impact sur le nombre de logements (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées

Personnes citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web