15
novembre 2019

Violences conjugales : le logement parmi les mesures d'urgence

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
A l’occasion du lancement du "Grenelle des violences conjugales", ce mardi, à Matignon, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé une première série de mesures afin de renforcer la lutte contre les violences et les féminicides dont sont victimes quelque 220 000 femmes chaque année dans un cadre conjugal, selon les données officielles. Parmi ces mesures, le gouvernement va mobiliser 5 M€ pour créer 1 000 nouvelles places d’hébergement et de logement temporaires, à partir du 1er janvier 2020, destinées aux femmes victimes de violences conjugales. Ces places se déclineront en 250 places "dans les centres d’hébergement d’urgence, pour assurer des mises en sécurité immédiates", et 750 places de "logement temporaire", pour des périodes comprises entre six mois et un an, a précisé le chef du gouvernement. Elles s’ajouteront aux quelque 5 000 déjà existantes. Les associations, elles, en réclamaient 2 000 au minimum. Autres mesures relatives (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous