29
mai 2020

Coronavirus : Julien Denormandie veut "inventer de nouvelles solidarités"

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le 12 mars, la trêve hivernale, qui devait initialement s’achever le 31 mars, a finalement été repoussée de deux mois. Les 14 000 places d’hébergement d’urgence ouvertes pour la période ont ainsi été maintenues. Le 18 mars, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, après avoir échangé avec les réseaux associatifs en charge de l’hébergement d’urgence pour assurer la prise en charge des sans domicile fixe dans le contexte actuel, a officialisé la mise en place de centres d’hébergement spécialisés pour les malades non graves du covid-19. Les deux premiers centres, dits de "desserrements", ouvriront à Paris dans les prochains jours, pour un total de 150 places. Plus de 80 sites ont été pré-identifiés dans toute la France par les préfets pour un total de 2 875 places et font l’objet d’une analyse approfondie, en lien avec la direction générale de la cohésion sociale, indique un communiqué. "Il faut inventer de (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 111 EST PARU !

Couv TU111 OK petit