16
décembre 2018

L’agglomération de Mulhouse se fixe un cap à dix ans

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Créer un établissement public foncier, être retenue dans le nouveau dispositif Grande opération d’urbanisme de la loi Elan, mettre en place le PLUI, poursuivre le renouvellement urbain dans le cadre du NPNRU et la résorption des copropriétés dégradées, revoir le Plan climat territorial pour entrer dans l’après-Fessenheim dont elle est voisine : ces objectifs sont inscrits dans la feuille de route à dix ans de l’agglomération mulhousienne. Le président (SE) de la CA Mulhouse Alsace Agglomération (M2A), Fabian Jordan, les a énoncés lors des récentes Assises territoriales qu’il avait réunies pour fixer ce cap de long terme. Avec, pour fil rouge, le renforcement de l’identité de l’EPCI longtemps embryonnaire avant d’être élargi en 2017 à sa taille actuelle plus significative de 39 communes pour 270 000 habitants. Dans une perspective de mutualisation renforcée, un service d’appui technique sera mis en place à destination des petites communes pour les soutenir dans le montage et le portage de leurs projets d’investissement. "Notre programmation pluriannuelle d’investissements (PPI) sera retravaillée pour conforter notre projet politique pour l’agglomération", appuie Fabian Jordan.  M2A entend se doter d’un (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE