16
décembre 2018

Quattropole structure les ambitions transfrontalières d'un "mouchoir de poche"

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE

Président de Quattropole durant la période 2016-2018, Dominique Gros, maire (PS) de Metz, tire un bilan positif de l'évolution de ce réseau de villes transfrontalier qui regroupe également Luxembourg, Sarrebruck et Trèves, en Allemagne. "Nous ne sommes que de modestes maires, mais nous prenons part au débat sur des sujets ardus et délicats qui font l'Europe au quotidien", indique l'élu, qui a cédé fin octobre la présidence à Wolfram Leibe, maire de Trèves. L'association s'est dotée d'un "Leitbild", vision stratégique de la coopération définie par les architectes-urbanistes Hanz Wirz, Jacques Degermann et Rolo Fütterer, qui s'étaient déjà impliqués dans le Leitbild de l'Eurodistrict SaarMoselle. Ratifié par les maires et dix représentants de chaque ville, soit 44 élus représentant 526 000 habitants, l'association de droit allemand basée au Luxembourg s'est fixé 35 projets relevant principalement du développement urbain, de la mobilité et du tourisme.

Publié à 10 000 exemplaires, le guide touristique bilingue "Quatre villes, trois pays, une aventure", paru cet été aux éditions DuMont Reiseverlag, constitue la première réalisation grand public du réseau. Promettant "le dépaysement dans un mouchoir de poche", les quatre offices de tourisme ont participé en 2017 à treize salons spécialisés pour promouvoir un patrimoine méconnu, mais à fort potentiel : la maison natale de Karl Marx à Trèves draine ainsi chaque année des milliers de visiteurs chinois.

Moins consensuels, les thèmes de la mobilité et de la fiscalité sont également au sommaire des réunions de Quattropole. Wolfram Leibe a placé les transports au centre de sa présidence, les quatre villes militant pour une meilleure desserte ferroviaire du cœur de l'Europe Bruxelles, Strasbourg et Luxembourg. L'hypothèse d'une péréquation fiscale qui rééquilibrerait les florissantes finances luxembourgeoises et une frange frontalière exsangue commence également à émerger dans les rencontres bilatérales.