20
mars 2019

Le Grand Est va pactiser avec ses villes moyennes

Outils
TAILLE DU TEXTE
Les premiers « pactes » entre le conseil régional et les villes moyennes du Grand Est devraient être signés au début de l’année prochaine, à la suite des diagnos­tics confiés aux diverses agences d’urba­nisme. Ils défini­ront les thèmes et projets concrets prio­ri­taires que la région soutien­dra, dans le respect du cadre d’inter­ven­tion qu’elle a défini en faveur de ces villes de 10 000 à 100 000 habi­tants, la taille rete­nue à l’excep­tion de deux communes moins peuplées mais très motrices de leur terri­toire. Selon la région, les enjeux prin­ci­paux portent sur la rénova­tion de l’habi­tat en centre-ville et la lutte contre la vacance, la réhabi­li­ta­tion du parc loca­tif social, la résorp­tion des friches publiques et privées, la revi­ta­li­sa­tion des commerces, la (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE

Articles sélectionnés pour vous