90 % des communes favorables au PLUI de la métropole grenobloise

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le premier PLUI de la métro­pole greno­bloise engage sa dernière ligne droite. L’enquête publique démarre en avril. Le vote défi­ni­tif est attendu pour fin 2019. "Le dernier PLU de Grenoble avait été adopté en 2005. Le cap de ce PLUI doit viser l’ho­ri­zon 2040, un monde certai­ne­ment diffé­rent de celui que nous connais­sons", indique Vincent Fris­tot, adjoint à l’ur­ba­nisme, au loge­ment, à l’ha­bi­tat et à tran­si­tion éner­gé­tique. Parmi les évolu­tions impor­tantes repé­rées par la majo­rité greno­bloise à forte sensi­bi­lité écolo­giste : une meilleure répar­ti­tion des loge­ments sociaux sur le terri­toire métro­po­li­tain, y compris à Grenoble, le renfor­ce­ment du coef­fi­cient de pleine terre, des pôles commer­ciaux mieux hiérar­chi­sés, etc. En matière de station­ne­ment, Vincent Fris­tot se réjouit que le PLUI limite la construc­tion de parkings "coûteux et deve­nant inutiles à (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous