20
mars 2019

PIA : Cœur d'Essonne veut développer l'agriculture biologique

Outils
TAILLE DU TEXTE
En sortant lauréate (sur les 24 projets rete­nus) de l’ap­pel à mani­fes­ta­tion d’intérêts de l’ac­tion « Terri­toires d’in­no­va­tion de grande ambi­tion » du Programme d’in­ves­tis­se­ments d’ave­nir, l’ag­glomération Cœur d’Es­sonne espère favo­ri­ser l’agri­cul­ture biolo­gique sur son terri­toire. Une enve­loppe de 387 000 € lui a ainsi été attribuée ; elle doit servir à finan­cer des études complémentaires et détailler les moda­lités de réalisa­tion de son projet de préserva­tion des terres agri­coles et de tran­si­tion alimen­taire. Une première phase a consisté à réserver 75 hectares de terrain pour y dévelop­per des cultures biolo­giques. « Si l’agglomération est rete­nue à l’issue d’une seconde phase de sélection (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE