25
novembre 2020

La Métropole d'Orléans renonce à son projet de téléphérique

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Le nouveau président de la Métropole d’Orléans (45) Christophe Chaillou (PS) vient d’officialiser l’abandon du projet de téléphérique qui devait, au-dessus des voies SNCF, relier les deux quartiers de la nouvelle Zac Interives à Fleury-les-Aubrais (banlieue d’Orléans). Ce téléphérique long de 380 mètres (près de 17 millions d’euros) avait pour maître d’ouvrage le groupement Semdo-Egis Rail et le groupement GTM Normandie Centre-Sogea Centre-Poma-Systra et Duthilleul comme maître d’œuvre. L’abandon de ce projet emblématique pourrait remettre en cause l’attractivité de la Zac Interives qui à terme prévoit la création de 350 000 m2 de bureaux et 3 000 logements. Une première Zac aménagée par la Semdo a été créée sur 13,5 ha avec deux sites urbanisables (11,8 ha et 3,9ha) de part et d’autre du faisceau ferroviaire de la gare des Aubrais. Cette ZAC 1 autorise 134 000 m2 de surface plancher soit près de 850 logements, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

LE NUMERO SPECIAL

LES 100 QUI FONT LA VILLE

EST PARU

Couv TU114 PETIT