20
mars 2019

Pronostic vital engagé pour le "péage positif" de Lille-Métropole

Outils
TAILLE DU TEXTE
Gros coup dur pour la Métropole européenne de Lille (MEL) : le "péage posi­tif" ou « écobo­nus » qu’elle pensait instau­rer à ses portes en 2019 ne figure pas dans la loi mobi­lité en prépara­tion. L’idée était de grati­fier financièrement les auto­mo­bi­listes accep­tant de décaler hors des heures de pointe leurs déplace­ments sur les auto­routes proches du cœur d’ag­glomération. Mais elle a été enterrée par le législa­teur en même temps que les projets de péages urbains clas­siques. Damien Caste­lain, président (SE) de la MEL, ne comprend pas le sort fait à cette mesure, sur laquelle il misait pour réduire la conges­tion routière sur son terri­toire. Il a inter­pellé le Premier ministre tandis que les parle­men­taires membres de l’EPCI préparent des amen­de­ments en (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL ou à l'un des titres suivants :
Je m'abonne
PACK DIGITAL
Je m'abonne
URBAPRESS INFORMATIONS
Je m'abonne
LA LETTRE DE LA PIERRE
Je m'abonne
LE COURRIER DU LOGEMENT
Je m'abonne
TERRITOIRES D'ILE DE FRANCE