Dijon dope son offre d’enseignement supérieur

Le logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
Grâce au développement des formations existantes et à l’implantation de plusieurs grandes écoles, la métropole bourguignonne aura gagné 10 000 étudiants en dix ans. L’ouverture du campus métropolitain, prévue en octobre prochain, fait figure de symbole dans le renforcement de l’offre d’enseignement supérieur à Dijon. Ce campus accueillera, dans un premier temps, les antennes que l’École supérieure des travaux publics (ESTP Paris) et l’École supérieure d’électronique de l’Ouest (Eseo). Ces deux établissements, déjà présents dans la capitale de la Bourgogne-Franche-Comté, prévoient d’accueillir 800 étudiants à terme. Une seconde tranche est d’ores et déjà programmée, pour accueillir notamment le campus du Cesi, centre de formation par alternance, qui vient d’ouvrir à Dijon un cursus d’ingénieur et ambitionne de porter ses effectifs de 300 à 1 000 étudiants d’ici à 2025. "Nous comptons 5 000 étudiants de plus depuis 2016 et (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville