Trop petits, mal orientés, non fonctionnels... un référentiel sur la qualité des logements rendu public

Politiques du logement
Outils
TAILLE DU TEXTE
"La qualité d’usage [des logements] est restée, en France, dans une sorte d’angle mort". Voilà le constat souligné par Laurent Girometti, directeur général d’Epamarne/Epafrance, et l’architecte-urbaniste François Leclercq, auteurs d’un rapport sur la qualité d’usage des logements collectifs. Demandé par la ministre chargée du Logement Emmanuelle Wargon en mars dernier et rendu public aujourd’hui, le rapport se double en un référentiel qui vise à mieux définir les objectifs à atteindre en matière de confort et d’habitabilité du logement collectif afin d’en améliorer la construction future. Ce référentiel s’inscrit dans la démarche "Habiter la France de demain" (lancée par la ministre en février), une réflexion composite du gouvernement mêlant conception, aspirations des Français, consultations citoyennes et valorisations d’exemples "qui existent déjà" sur la mise en œuvre d’un urbanisme durable. Par ailleurs, à compter de 2023, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Personnes citées


Couv TU122 250