29
mai 2020

Coronavirus : la France au bord de la paralysie

Politique
Outils
TAILLE DU TEXTE
Après la fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées et universités à compter du 16 mars, Edouard Philippe a annoncé, le samedi 14 mars, à la suite du passage en stade 3 du plan de lutte contre le Covid-19, la "fermeture de tous les lieux recevant du public qui ne sont pas indispensables à la vie du pays". Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques, mais également de tous les commerces, "à l’exception des magasins alimentaires, pharmacies, stations-sevices, banques, bureaux de tabac, ainsi que les services publics essentiels". Et ce, jusqu’au 15 avril 2020. "Une décision redoutée" par l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) "mais proportionnelle à la crise sanitaire". L’Umih ajoute : "nous sommes dans une situation dramatiquement historique pour notre secteur, ce qui nécessite un soutien de grande ampleur pour l’ensemble de nos entreprises. Nous saluons les mesures déjà mises en place comme les (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

LE NUMÉRO 111 EST PARU !

Couv TU111 OK petit