Les data centers : quel impact sur les territoires ?

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
Un rapport de l’Ademe bous­cule les idées reçues et tire la sonnette d’alarme. Le plus souvent peu inno­vants dans leur concep­tion, les data centers ne font que confor­ter les géogra­phies exis­tantes, quand ils n’en accen­tuent pas les défauts. La crois­sance expo­nen­tielle du secteur numé­rique induit une emprise gran­dis­sante des data centers sur les terri­toires. Selon certaines prévi­sions, ceux-ci pour­raient consom­mer 13 % de l’élec­tri­cité mondiale à l’ho­ri­zon 2030. En France, les data centers repré­sen­taient déjà 2 % de l’élec­tri­cité du pays en 2015. Or, n’en déplaise aux "solu­tion­nistes", aucune étude n’est venue à ce jour appor­ter la preuve que le "smart" réduira la crise écolo­gique et clima­tique. Au contraire, on peut craindre que la tendance infla­tion­niste du moment entraîne un surdi­men­sion­ne­ment struc­tu­rel qui sera forcé­ment impac­tant, voire (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour découvrir la suite : abonnez-vous

La lecture de cet article nécessite d'être abonné au PACK DIGITAL
Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous