L’EPF Paca vise l’équilibre cessions-acquisitions

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Les administrateurs de l’établissement public foncier de Provence-Alpes-Côte d’Azur (EPF Paca) ont dressé le bilan de l’année écoulée et esquissé la feuille de route 2021. L’an dernier, en dépit de la crise sanitaire, l’instrument de régulation foncière a mobilisé 244 millions d’euros au fil de 60 dossiers opérationnels, dont 40 nouveaux (pour 197 M€ d’engagements). "En 2020, nous n’avons pas subi le fléchissement que nous redoutions compte tenu du contexte. Au contraire, l’année passée a été la deuxième plus importante de l’histoire de l’établissement en volume, avec 201 millions d’euros de transactions dont plus de la moitié (103 M€) sur le seul mois de décembre" constate Nicolas Isnard, le président de l’EPF Paca. Mieux : l’EPF se rapproche désormais de l’équilibre entre cessions et acquisitions. Son président précise : "en 2020, nous avons cédé pour 95 millions quand nous avons acheté pour (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits urbains n°118 est paru !

Couv TU118 web