Amiens surfe sur le festival Arts et Jardins pour une reconversion de friche SNCF

Projets urbains
Outils
TAILLE DU TEXTE
A deux pas de la cathédrale et de la gare d’Amiens, le site des hortillonnages s’étend sur près de 300 hectares de parcelles agricoles, de jardins composés et 182 œuvres d’art contemporain. Amiens Métropole profite du rayonnement – et de l’engouement – de ce site pour aménager des friches SNCF à proximité. Autrefois marais, cet espace naturel a été drainé au fil des siècles au moyen de canaux sinuant entre des îles, devenues jardins maraîchers. Mais les agriculteurs – les hortillons – ont peu à peu délaissé ces terres, exclusivement accessibles par barque. Le secteur s’est enfriché, est devenu décharge sauvage, jusqu’à ce que le directeur de la Maison de la Culture d’Amiens, Gilbert Fillinger, décide il y a treize ans d’y organiser un festival international de jardins. D’appels à projets en réalisations artistiques, les hortillonnages sont devenus une petite merveille de calme bucolique, en pleine ville ou presque. Aujourd’hui, (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Sociétés citées


Traits Urbains n°127 vient de paraître !

Couv TU127 OK