Dans l’Aude, des recompositions urbaines après les inondations

Stratégies urbaines
Outils
TAILLE DU TEXTE
Sinistrés par les inondations de mi-octobre 2018 qui ont causé 15 morts et entraîné 204 arrêtés "catastrophe naturelle", les villages audois travaillent leur résilience, comme l’a montré la visite de la ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, à Trèbes et Villegailhenc le 23 juillet. Cinq études de recomposition urbaine ont été menées par l’Etat avec les communes et l’Etablissement Public Foncier Occitanie dans les communes les plus touchées. A Trèbes, la Ville et le syndicat mixte SMMAR planchent sur la réduction de la vulnérabilité via des aménagements hydrauliques et la renaturation des berges du fleuve Aude (futur parc des Rives), et une opération de renouvellement urbain concerne le quartier le plus exposé de l’Aiguille. A Villegailhenc, traversée par le Trapel, un quartier de 40 logements est envisagé à l’Est : un terrain acquis par l’EPF recevrait une (...)

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Je m'identifie
Abonné PACK DIGITAL
Je m'identifie
Abonné aux Lettres d'informations

Pour vous abonner :

Je m'abonne
PACK DIGITAL

Articles sélectionnés pour vous

CAIV - Carnet d'adresses de l'immobilier de la ville

Personnes citées